Sexamor

La Belle Meunière- Pierre Meunier


  • Du 16 au 18 décembre 2010
  • 5 euros - jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 à 19h30
    samedi 18, présence sur le plateau d’ Alain Mahé et Jean-François PAUVROS (guitariste improvisateur) en live

    projet de Pierre Meunier

    fabrication collective

    Texte et jeu Pierre Meunier & Nadège Prugnard

    collaboration à la dramaturgie Yoana Urruzola compositeur son Alain Mahé costumes Christine Thépénier peinture Catherine Rankl, Eric Gazille régie générale-lumière Jean-Marc Sabat régie son Géraldine Foucault régie plateau Jean-Michel Brunetti construction François Virolle, Joël Perrin, Denis Wenger stagiaire à la mise en scène François Lanel guitare électrique enregistrée Jean-François Pauvros chargée de production Claudine Bocher

    PNG - 383.8 ko

    Après avoir abordé la question du ressort, du tas, du déséquilibre, de la matière et de l’apesanteur, Pierre Meunier s’attaque à la « question » du sexe !

    Voilà deux coeurs et deux sexes sur le plateau du théâtre, en proie à un questionnement autour de l’origine, de la rencontre, de la force du désir. Ce qui se joue aujourd’hui entre l’homme et la femme, il nous faut prendre le risque de le rééprouver, de le remettre en jeu, d’en rire, d’affirmer le refus de consentir à des rôles préétablis et réducteurs. Affrontement, guerre ou danse heureuse, manipulation ou séduction, dialogue ou réflexion solitaire à haute voix, ces deux êtres vont traverser autant de moments habités par l’insoluble question du rapport à l’autre. On les verra aux prises avec des mécanismes, où les lois physiques de tension, d’inertie, d’attraction, s’exercent, sans égard pour la douceur de leur peau. Il s’agira aussi de rendre compte, par la parole, de l’agitation de la pensée, voire de son affolement, lorsqu’elle s’efforce de cerner ce qui la dépasse de toute façon. Aller à la rencontre de ce qui n’arrive pas à se dire et ne peut se représenter, cet état emmêlé d’inattendu, d’incompréhensible, d’illogique, de burlesque, de bouleversant, de fugitif, d’incorrect, de léger, d’incohérent. S’aventurer dans cette aveuglante forêt noire où résonnent les cris d’animaux que nous redevenons, quand le corps tremble et ne peut plus attendre.

    www.labellemeuniere.fr

    Photos ©JeanPierre ESTOURNET






    Réservez en ligne