Encore Heureux : Dessins, peintures et sculptures

EXPOSITION(S)


  • Du 6 au 10 novembre
  • Du 13 au 18 novembre
  • de 14h à 19h [entrée libre]

    Collection de Matthieu Morin, Dessins de Lucile Notin-Bourdeau, des enfants de la Classe Ulis, École Jean Macé au Mans et Sculptures de Xavier Brunet.

    le 7 nov. à 18h Vernissage

    La dislocation du monde, voilà le sujet de l’art. Impossible d’affirmer que, sans désordre, il n’y aurait pas d’art, et pas davantage qu’il pourrait y en avoir un : nous ne connaissons pas de monde qui ne soit désordre. Quoi que les universités nous susurrent à propos de l’harmonie grecque, le monde d’Eschyle était rempli de luttes et de terreur, et tout autant celui de Shakespeare et celui d’Homère, de Dante et de Cervantès, de Voltaire et de Goethe. Si pacifique que parût le compte-rendu qu’on en faisait, il parle de guerres, et quand l’art fait la paix avec le monde, il l’a toujours signée avec un monde en guerre.

    Lucile Notin-Bourdeau chante et dessine.
    Xavier Brunet, ouvrier potier à l’ESAT-ATIS de la Flèche, souhaite disséminer ses sculptures de terre cuite.
    Les dessins des enfants de la classe Ulis Jean Macé au Mans sont des traces de l’atelier Marges à dire, présenté en juin dernier en Fonderie.
    Matthieu Morin, membre par ailleurs de LA BELLE BRUTE qui vient d’éditer un double vinyle des balades de Jean-Marie Massou, nous ouvrira une porte de sa collection de dessins, objets et peintures.
    Ces ensembles seront accrochés et montés selon une logique de bon voisinage.






    Réservez en ligne