Encore Heureux : Faire connaissance par les rythmes

ATELIERS OUVERTS DE LECTURE


  • Du 8 au 10 novembre
  • De 14h à 17h (entrée libre - sur réservation)

    De même, la nécessité de tenir le livre à la main – puisqu’on n’apprend pas de texte – a fait naître en moi l’idée d’un rituel théâtral où le texte serait comme un objet sacré qui autoriserait la parole. Et de même encore, la nécessité de travailler dans une proximité extrême, dans une pauvreté extrême aussi, visible, sensible, développe toutes les notions d’espace imaginé (puisqu’il n’y a pas d’espace) et de fable fictive (puisque les acteurs qui sont eux-mêmes spectateurs sont irrémédiablement réels) ; si bien que l’atelier enseigne à ses participants à lire très finement les signes produits par le jeu théâtral, de tout près, et si maladroits soient-ils.
    Antoine Vitez

    Lors des précédentes rencontres Encore heureux…, des moments de lectures à voix haute à partir de textes d’Eugène Savitzkaya, de Daniil Harms ou de Bernard Heidsieck ont eu lieu à plusieurs reprises. Ils ont été l’occasion de croisements entre des lecteurs issus notamment de l’Atelier Exploratoire du Mans, de la Clinique de La Borde et de l’Hôpital de jour de Bondy.
    Forts de ces expérimentations stimulantes et improvisées, nous proposons de nous retrouver à nouveau autour de différents corpus de textes durant trois après-midis d’ateliers.
    Parmi d’autres matériaux poétiques, nous pourrions partager des textes de Raymond Queneau tels que Zazie dans le métro, Les Enfants du limon, de courts textes et poèmes de Robert Walser, des récits d’Annie Ernaux, Christophe Tarkos, James Agee… Explorations en cours !

    Toute personne souhaitant participer à un ou plusieurs de ces ateliers est la bienvenue.






    Réservez en ligne