Massif central

L’accord sensible - François Lanel


  • Lundi 7 décembre 2015 20:00
  • Réservations La Fonderie 02 43 24 93 60 reservation[at]lafonderie.fr
    Entrée 5 euros

    *repas public proposé 30 à 40 mns à l’issue de la représentation
    7 euros (réservation repas obligatoire 48h avant à La Fonderie)

    direction artistique François Lanel
    avec Léo Gobin, Grégory Guilbert, Julie Hega, David Séchaud & McCloud Zicmuse.
    Avec la collaboration de Salem Ben Belkacem, Anne Brugni, Chloé Gazave et Typhaine Rouger.
    Et la participation de Melchior Delaunay, Juliette de Massy, Marion Siéfert & Valentine Solé. Après Champs d’Appel : réinterroger l’agriculture. Développer cette attirance pour la terre, le palpable, le brut. Planter, traire, moissonner. Mêler profondeur et légèreté. Labeur et spontanéité. Autrement dit, rester « idiot » sans que tout soit dérision.
    Tracer notre sillon mais emprunter une voie différente. Creuser. Pétrir. Agiter. Cueillir. Reconsidérer la transformation du territoire. Créer un paysage signifiant. Penser en termes de champs, de plateaux, de pics, de ruisselets, de failles, de strates, de méandres, de microcosmes. Imaginer une sorte d’atlas. Un ensemble constitué d’affinités disparates et d’impressions sensibles. Un agencement construit sur des rapports intimes et secrets entre les choses.
    Bouleverser notre manière de fabriquer des spectacles. Prendre d’autres risques, inviter de nouvelles personnes, aller à la rencontre d’univers différents. Improviser et stimuler les potentiels créatifs des uns et des autres. Puis les mettre en résonnance pour concevoir un ensemble cohérent et singulier.
    Qu’il y ait « concordance dissonante » entre les thématiques et les disciplines. Que notre travail soit hybride, paradoxal, incongru, pourvu qu’il reste simple. Poétique, métaphysique, magique mais en prise avec le monde. Qu’il tienne sur un fil, en équilibre, comme au bord d’un abîme. Vivant.
    Citer enfin Jean-François Lyotard : « Ce qu’Adorno ne voit pas, c’est que ce ne sont même plus ses intentions que l’artiste réalise, mais des intensités anonymes. »

    en savoir plus

    Avec le soutien de la DRAC Basse-Normandie, de la Région Basse-Normandie, du Département du Calvados et de la Ville de Caen. En coproduction avec le Quai des Arts d’Argentan (dans le cadre des Relais Culturels Régionaux), la Ville de Bayeux et le Théâtre de la Renaissance (Mondeville).
    Avec le soutien du Cube – Studio Théâtre d’Hérisson, du Relais – Centre de recherche théâtrale (Le Catelier) et de La Fonderie – Le Mans. En partenariat avec le projet Culture dans les fermes porté collectivement par le Marchepied, la Fédération Régionale des CIVAM et le GRAB de Basse-Normandie.






    Réservez en ligne