Je pars deux fois

Migratori K Merado


  • Jeudi 17 octobre 20:00
  • Vendredi 18 octobre 20:00
  • entrée : 5€
    durée : 1h

    Je pars deux fois

    de Nicolas Doutey
    mise en scène de Sébastien Derrey
    Cie Migratori K Merado

    Quelque chose a changé dans la situation remarquent Paul et Pauline. Mais quoi ? C’est peut-être le chien, l’ami qu’ils partent chercher, un son ou une séparation. Il faudrait en tout cas réagir

    avec Rodolphe Congé, Catherine Jabot, Nathalie Pivain
    Lumière et Scénographie Rémi Godfroy
    Son Isabelle Surel
    Costumes Elise Garraud
    Administration Silvia Mammano
    Régie lumière Francis Leconte

    Quelque chose a changé dans la situation remarquent Paul et Pauline. Mais quoi, on ne sait pas. C’est peut-être le chien, l’ami qu’ils partent chercher, le bateau qu’il faut prendre, un son ou une séparation. Il faudrait en tout cas réagir dans un endroit précis pour que ce soit bien clair. Ils flottent là en plein courant d’air, fragiles et furieusement vivants.

    On mène avec eux une enquête sur le présent et on relève les indices, les traces d’une histoire. Un peu comme si nous traversions en résumé toute la vie d’un couple, mais la chronologie est bouleversée et le récit recomposé depuis une perception troublée, un désordre amoureux.

    C’est une marche de la pensée chaotique et comique qui avance dans un décalage burlesque permanent. Et en même temps, dans une forme délicatesse qui fait que tout est léger, à la surface ...

    lien video du teaser :
    https://vimeo.com/328132501/f3807f9598
    site de la compagnie (photos, revue de presse...)
    http://migratori-k-merado.fr/spectacles/30-je-pars-deux-fois-de-nicolas-doutey

    « La mise en scène de Sébastien Derrey est d’une loyauté et d’une délicatesse parfaites envers le texte (...) Incertitude bienveillante : Je pars deux fois emmène le spectateur en zone peu connue, en terrain instable et pour un plaisir inédit. »

    Théâtre du Blog, Christine Friedel

    « Un appel à interroger ce qui fait encore lien. Ce qui fait sens. »

    La Terrasse, Anïs Heluin

    « Ils sont désarmants car ils nous ressemblent : nos grandes difficultés se réduisent, à l’épreuve de notre relation à l’autre, à quelques formes qu’il faut observer, petites, concrètes, qu’on articule les unes aux autres. »

    Nonfiction, Régis Bardon

    Production migratori K merado.
    Avec le soutien d’Arcadi -Île-de-France, l’aide de l’ADAMI et la « culture avec la copie privée », et de la SPEDIDAM
    Avec le soutien du POC, Alfortville ; du Studio-Théâtre de Vitry, de Théâtre-Ouvert, Centre National des Dramaturgies Contemporaines, et de Notoire, Paris, de Ramdam-Un centre d’Art, Ste-Foy-Lès-Lyon et de La Fonderie au Mans

    L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques.
    « la SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées »






    Réservez en ligne