Rencontre publique en compagnie de Lise Gaignard (Encore Heureux... 2016)

LIEUX DE SOIN / SOIN DES LIEUX : AH QUEL TRAVAIL ?! À QUEL LIEU RÉVEZ-VOUS LA NUIT ?


  • Samedi 19 novembre 2016 15:00-18:00
  • entrée libre

    TOUT LE MONDE PEUT JOUER MÊME LES ACTEURS
    TOUT LE MONDE PEUT SOIGNER MÊME LES MÉDECINS
    AUGUSTO BOAL THÉÂTRE DE L’OPPRIMÉ

    Depuis trois ans, le collectif Encore Heureux... accueille des expériences issues de lieux d’accueil et de soins : Groupe d’Entraide Mutuelle, hôpital de jour, clinique, IME, foyer, Case Santé, ESAT, collectif d’usagers... Ces collectifs sont venus témoigner de leurs pratiques et de leurs fabriques (films, pièces de théâtre, radios, ateliers de lecture, de musique ou de construction) à partir desquels ils tentent de « faire lieu », c’est-à-dire de mettre en mouvement l’institution, le secteur ou le territoire qu’ils habitent. Ces tentatives, parfois fragiles, ont pour qualité de tenter de bouger les lignes de partage entre les catégories nosographiques, les questions culturelles et pédagogiques. Elles instaurent des histoires qui peuvent forger des boîtes à outils utiles à tous, à condition d’être partagées. Car fut-elle épreuve, une expérience n’a lieu que partagée. En décembre 2015, nous étions quelques-uns du collectif à être présents au colloque Tosquelles à Aubervilliers. Lise Gaignard, auteur de Chroniques du travail aliéné (édition d’Une, 2015) avait pris la parole au sujet d’un texte de François Tosquelles. Il était question du travail comme « espace de dévoilement de soi et des autres par des échanges matériels entre sujets », où encore d’hypothèses pratiques telles que : « prendre conscience qu’on appartient tous à des groupes dynamiques, pas seulement à un groupe » ou encore « l’importance contre les situations figées, les fuites, les humeurs dépressives, d’apprendre à traiter les conflits – apprendre à se réunir ». De retour au Mans, nous avions échangé sur cette contribution qui résonne en partie avec ce que nous cherchons à mettre en oeuvre depuis plusieurs années et vient questionner le travail bien au-delà des espaces de soin, comme nous cherchons à le faire à partir du « Lieu Fonderie » qui est aussi bien un théâtre, une cuisine, un lieu de vie et de résidence.

    Que l’on soit infirmier, moniteur, animateur, éducateur, usager, curieux ou passant par hasard, chômeu(se)r, précaire, étudiant(e), aide-soignant(e), femme ou homme de ménage, apprenti(e)..., il s’agira, lors de cette après-midi en compagnie de Lise Gaignard, de partager des expériences afin de permettre de nouveaux décloisonnements.


    Avec Lise Gaignard et en présence de collectif Encore Heureux..., la commission psy soin accueil (Paris), le collectif Non Susbtituables (Case Santé, Toulouse), l’association Humapsy (Reims), Radio Grenouille/Radio Là (Marseille), Théâtre du Radeau (Le Mans), La Parole errante demain (Montreuil), la Cie François Verret, la Cie La Belle Meunière...






    Réservez en ligne