La fièvre du samedi matin : Loin là là-bas à peine quoi...

Proposition de l’ensemble Offrandes


  • Samedi 3 novembre 11:00
  • Dans quelques jours, au Théâtre de la Scala de Milan, sera créé Fin de partie - opéra en un acte de György Kurtág inspiré de la célèbre pièce de Samuel Beckett.
    Prétexte pour nous à interroger le lien très fort existant entre le compositeur hongrois et l’oeuvre de l’écrivain irlandais, qui lui avait déjà fourni la matière de plusieurs pièces marquantes - notamment What is the Word en 1991.

    Cet humble salut à deux immenses personnalités sera l’occasion de faire entendre des pièces extraites des Játékok de Kurtág, en contrepoint de textes choisis dans la dernière période de Beckett. Et Schubert, à qui ce dernier vouait une admiration sans limites, sera lui aussi un peu de la (fin de) partie...

    Avec Frode Bjornstad et Linda Buain de la Troupe Les Volontiers, Samuel Boré piano






    Réservez en ligne