l’Open program


Open Program
Itahisa Borges-Méndez, Timothy Hopfner, Davide Curzio, Marina Gregory, Lloyd Bricken, Felicita Marcelli, Alejandro Rodriguez, Chrystèle Saint- Louis Augustin, Agnieszka Kazimierska, Cinzia Cigna, Julia Ulehla
L’Open Program est né en 2007 sous l’impulsion et la supervision du directeur associé du Workcenter, Mario Biagini. Il est actuellement constitué de 11 acteurs provenant des quatre coins du monde. Le but de ce programme est de créer une sorte de passerelle vers le monde extérieur. Autrement dit, la pratique quotidienne de l’équipe a pour but de faciliter un va-et-vient entre les recherches intrinsèques au Workcenter et le reste de la société. Dans ce sens, l’Open Program veut redécouvrir la racine même du théâtre : ce temps d’un contact significatif et réel entre êtres humains. À l’heure actuelle, les spectacles et performances présentés par l’Open Program sont le fruit d’un travail sur les textes poétiques d’Allen Ginsberg et sur des chants traditionnels du sud des États-Unis. Ce travail vise à la redécouverte d’une parole poétique vivante en tant qu’elle sert de levier pour le contact et l’action, ainsi que l’exploration de ses qualités rythmiques et sonores, et de ses différents niveaux possibles d’interprétation. L’acteur cherche la manière dont ces particularités peuvent se manifester à l’intérieur de sa pratique théâtrale. Ainsi avec comme point de départ les poèmes de Ginsberg, les membres du groupe ont composé de multiples chants dans des genres et des styles très différents, reflétant la diversité et la versatilité artistique du groupe. Ces chants reflètent également l’extraordinaire complexité et la richesse des poèmes de Ginsberg, tout en mettant en évidence la relation qui existe entre l’acte même de chanter et la parole poétique.
L’Open Program propose actuellement quatre travaux distincts, tous basés sur la poésie d’Allen Ginsberg. Chacune de ces formes peut s’adapter à des circonstances et à des contextes divers, ainsi qu’à des espaces aux caractéristiques et aux dimensions variables. Universités, théâtres, musées, clubs, cafés, squats, lieux de cultes, maisons privées... sont autant de lieux aptes à accueillir en leur sein les opus créatifs de l’Open Program.