Mario Biagini


JPEG - 7.4 ko

Directeur associé du Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards, Mario Biagini a été pendant plus de vingt ans un collaborateur essentiel de la recherche nommée par Peter Brook l’Art comme véhicule. Travaillant en tandem créatif avec Thomas Richards, Mario Biagini s’impose comme un des membres clé de la recherche pratique. Il est l’un des actuants de Downstairs Action, et un actuant principal de Action, deux opus créatifs conçus et dirigés par Thomas Richards. Ce dernier opus ayant suivi un processus de développement ininterrompu entre 1994 et 2006.

Très tôt après avoir commencé sa résidence au Workcenter, Mario Biagini se voit confier par Jerzy Grotowski des responsabilités pédagogiques et pratiques. En 1998 il dirige le groupe de travail qui fut à l’origine de Project The Bridge : Developing Theater Arts. Leur recherche donne naissance à deux opus dont il est le principal metteur en scène : One Breath Left (1998), et Dies Irae : The Preposterous Theatrum Interioris Show (2004). Pour ce dernier il élabore le montage des textes, et en est le principal interprète masculin.

Depuis 2007 Mario Biagini dirige l’Open Program of the Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards : l’Open Program crée des spectacles et des événèments ouverts au public, tout en maintenant les aspects vivants du processus subtil et délicat caractéristique de l’Art comme Véhicule. L’Open program présente à ce jour quatre spectacles développés à partir d’un travail sur la poésie d’Allen Ginsberg, et des chants traditionnels venus du sud des Etats-Unis : I Am America, Not History’s Bones, Electric Party et Electric Party Songs. Parallèlement à sa contribution artistique au sein du Workcenter, Mario Biagini assistait Jerzy Grotowski comme traducteur lors de ses rencontres publiques, dans la révison de ses textes, et l’a secondé dans la préparation de ses leçons et conférences au Collège de France. Ces travaux, ainsi que les nombreuses expériences d’échanges entretenus avec artistes et compagnies théâtrales internationales, lui ont permis d’affiner ses connaissances et ses compétences pédagogiques.

Mario Biagini a développé l’acuité d’un sens crititque propre à identifier et encourager les possibilités créatives des artistes professionnels ou en devenir, repoussant les limites de leurs capacités. Mario Biagini est un professeur et un pratiquant novateur et émérite. Ses séances de travail au travers de la pratique du chant, de l’entraînement physique et de la réalisation de matériaux performatifs fondés sur la méthode des actions physiques de Stanislavski, procurent aux artistes une expérience de travail rare et significative.

La reconnaissance de ces qualités lui vaut d’animer régulièrement stages et conférences dans le monde entier : Italie, France, Pologne, Grece, Turquie, Russie, Singapour, Etats-Unis, Tunisie, Angleterre ; et auprès d’institutions artistiques prestigieuses : The Lincoln Center (New York) ; The University of Southern California, (Los Angeles), The New York University (New York) ; Anne Bogart SITI company (New York) ; John Jay College (New York) ; Università La Sapienza (Rome), Università di Torino (Torino), La Sorbonne et Le Collège de France (Paris), The Goldsmiths College, University of London (London), Kent University (Canterbury).

* * *

Mario Biagini – Bibliographie sélective :
- Antonio Attisani, Mario Biagini. Opere e Sentieri, Volumes 1-3. Ed.Bulzoni, Rome 2006.

- Antonio Attisani, Mario Biagini, Lisa Wolford Wylam. Doorways : Performing as a Vehicle at the Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards. Ed.Seagull Press, 2011.

- Mario Biagini. Meeting at La Sapienza, or On the Cultivation of Onions. TDR : The Journal of Performance Studies, Vol. 52, no. 2 (Summer 2008),pgs. 151-177.

Mario Biagini et Thomas Richards préparent actuellement la publication des Œuvres Complètes de Jerzy Grotowski en francais, anglais, italien et polonais.