Hic&Nunc

StePpe


  • Du 19 au 25 octobre
  • Comme l’a écrit Neslon Goodman «  pour construire le monde comme nous savons le faire, on démarre toujours avec des mondes déjà à disposition  ; faire, c’est refaire ». C’est ainsi, avec nos mondes respectifs, que nous étions rentrées, il y a 5 ans de çà, en résidence à la Fonderie du Mans pour passer plusieurs semaines entre musiciens d’ici et de là-bas, à faire et défaire nos mondes pour en créer un nouveau. Ce monde, c’est celui qui nous a permis de créer une amitié, des liens, et donc une musique, celle d’Urbi&Orbi.

    C’est fort de ce travail déjà accompli, ainsi qu’avec le recul pris sur ce qui reste pour nous tous une expérience unique, à jamais marquée dans nos mémoires d’hommes et de musiciens, que nous engageons cette nouvelle aventure. Mais c’est avec une formule remaniée dans laquelle nous nous projetons désormais dans ce nouveau travail. Une nouvelle “étape” de cette rencontre entre occident et orient se dessine.

    Le choix d’une formation réduite, c’est surtout le choix d’aller vers un rapport plus direct au public, plus dynamique, plus proche des musiques de tradition orale et donc plus intime. C’est aussi nous offrir la possibilité de laisser une place essentielle à l’improvisation et surtout au travail de création en commun lors de notre future résidence de travail qui sera un élément essentiel de ce projet comme ce le fut pour Urbi&Orbi.

    La tradition musicale mongole joue sur les timbres, sculpte les sons, dévoile la richesse de chaque note... à partir de cette conception de la musique, StePpe transportera l’auditeur au cœur de textures sonores inédites.

    Tserendavaa Tsogtgerel  : Chant Diphonique, Vielle, Flûte tûr.

    Sophie Bernado : Basson, Chant, Scratch.

    Pierrick Lefranc : Guitare, Composition.

    Joachim Florent : Contrebasse, Composition.




    Les résidences en cours et à venir